Théo Mercier
La Possession du monde n’est pas ma priorité

39,00

Cette première monographie de Théo Mercier dresse l’inventaire de sa production prolifique, particulièrement intéressante dans la mesure où l’artiste apporte dans le paysage de l’art contemporain français un champ d’interventions qui ouvre les frontières des arts plastiques. Issu d’études d’ingénierie (et non du parcours classique des beaux-arts), l’artiste flirte avec la performance et la production sonore, s’affranchit du bon goût, pioche sans vergogne dans des cultures qui ne sont pas les siennes, s’empare des matériaux les plus triviaux qu’il mixe avec les plus nobles, croise les époques sans avoir peur de l’anachronisme…

Editions Dilecta (avec le soutien de la Fondation Antoine de Galbert)
Entretien avec Jean-Hubert Martin, textes de Marie de Brugerolle et Sohrab Mohebbi
Date de parution : 2020
Edition bilingue français-anglais
22 x 30 cm
368 pages, 260 illustrations
ISBN : 978-2-37372-082-2