Ce que le sida m’a fait
Art et activisme à la fin du XXe siècle
Elisabeth Lebovici

19,50

Restituer la parole des ami·e·s de lutte, articuler les « je » et « nous » d’alors et d’aujourd’hui, faire retour sur des faits et affects peu connus du public français, analyser l’« épidémie de la représentation » consécutif à l’apparition du sida : telle est l’entreprise de cet ouvrage, conçu par Elisabeth Lebovici comme un véritable « discours de la méthode » où, toujours, le personnel est politique, le public et le privé s’intriquent. Engagée aux côtés des activistes français et américains de la lutte contre le sida, observatrice privilégiée, en tant qu’historienne de l’art et journaliste, des débats et enjeux des années 1980 et 1990, l’auteure analyse ce moment charnière des liens entre art et activisme, qu’elle revisite avec sa mémoire de témoin, en survivante affectée.

Auteur : Elisabeth Lebovici
Ouvrage lauréat du Prix Pierre Daix 2017.
Directrice de collection : Patricia Falguières
Coordination éditoriale : Pauline de Laboulaye, Clément Dirié, Anne de Margerie
Edition : jrp | ringier et la maison rouge – fondation Antoine de Galbert
Date de parution : 2017
Edition française
14,5 x 22,5 cm
320 pages
90 illustrations en N&B
ISBN : 978-3-03764-499-7